Tela totius terrae

Vous ne l’avez peut-être jamais remarqué, mais l’interface du moteur de recherche Google est aussi disponible en latin. Ce qui en dit long sur son universalité.

http://www.google.com/intl/la/

Il ne s’agit pas seulement de la première page. Certains liens conduisent vers des pages de détail également traduites en latin, comme “Excogitata Investigatio” (recherche avancée, “Optiones” (options), “Instrumenta de Linguis” (outils linguistiques). Même l’interface de recherche d’images est traduite.

Au fait comment dit-on Web en latin? Sur la version latine de Google Images, on peut lire le terme “tela”, pour la toile. Ce mot désigne bien la toile de l’araignée. En fait, l’expression complète, “tela totius terrae”, designe le World Wide Web et s’abrège ttt (correspondant à www).

http://la.wikipedia.org/wiki/Tela_totius_terrae

Quant au terme Internet, qui désigne le réseau (et pas seulement à la partie à laquelle nous accédons avec un navigateur), il est traduit par le terme interrete. Ce mot contient “rete” qui désigne le filet.

http://la.wikipedia.org/wiki/Interrete

Pourquoi le monde d’Internet et des nouvelles technologies cherche-t-il autant à se raccrocher à la culture antique qui constitue une partie importante de nos racines? Y a-t-il un côté sécurisant à savoir qu’il existe un équivalent latin (même s’il s’agit d’un néologisme) à un concept ou un outil au potentiel vertigineux? Comment expliquer l’existence de sims inspirés de l’Antiquité dans Second Life et même une Guilde dans World of Warcraft dont les membres se donnent comme règle de ne parler qu’en latin? La nouveauté est parfois effrayante. Le nombre de pages Web indexées par Google dépasse l’entendement. Alors passer par une interface en latin, c’est certainement rassurant.

Leave a Reply

*