Un coin paumé

Bombay Beach était une station balnéaire célèbre dans les années 50. Située au bord d’un lac salé en Californie du Sud, elle est aujourd’hui victime de la pollution qui touche ce lac, le Salton Sea. Ce lac est un peu particulier, car il est né à la fin du 19ème siècle quand, au cours d’un crue importante, les eaux du Colorado se sont déversées dans une vallée désertique. Immédiatement des agriculteurs se sont installés autour de ce lac. Une seconde crue au début du 20ème siècle a considérablement agrandi l’étendue d’eau. Dans les années 50, des vedettes californiennes venaient y profiter des plages. Aujourd’hui, à cause de la pollution qui asphyxie les eaux du lac, la région se dépeuple et les agglomérations se transforment peu à peu en villes fantômes.

Les applications géographiques de Google permettent à chacun de découvrir ce lieu hors du temps sans se déplacer. Google Maps permet d’observer depuis le ciel les rives du lac et de voir les plans des villes dont certaines n’ont jamais été terminées.

Salton City dans Google Maps

Salton City semble plus grande depuis le ciel qu’elle ne l’a jamais vraiment été. En effet, la plupart des routes aménagées n’ont jamais été bordées de maisons. La ville ne s’est pas développée comme cela avait été prévu.

Vue aérienne de Bombay Beach

Bombay Beach était la station la plus célèbre du lac. Aujourd’hui de nombreuses maisons ont été abandonnées par leurs habitants.

Etrangement Google a envoyé sa fameuse voiture pour prendre des images de cette ville perdue pour l’intégrer à Google Street View. Il est possible d’en parcourir les rues désertes.

Ombre de la voiture Google

Ici on aperçoit l’ombre de la voiture Google avec son antenne bien reconnaissable.

Un hôtel de Bombay Beach

Ici on longe une rue de Bombay Beach avec un hôtel.

Digue

Une digue sépare la ville du lac que l’on aperçoit au loin.

Un documentaire, primé dans plusieurs festivals de cinéma cette année, permet de découvrir ce coin paumé des USA sous un jour poétique.

 

Leave a Reply

*