Curateur, l’avenir du Web

Tout le monde connaît Paper.li. Cette application fabrique un journal à partir des personnes que l’on suit dans Twitter. Le résultat est toujours intéressant. Néanmoins quand on lit une édition, il y a parfois des articles que l’on n’aurait pas repris. Il est possible de paramétriser Paper.li, mais pas jusqu’au niveau de l’article. Pour parvenir à monter soi-même son journal, il faut utiliser Scoop.it.

Scoop.it

Cette application permet de choisir dans une liste créée à partir de requêtes dans Google et dans diverses plateformes des articles que l’on souhaite mettre en ligne. On peut même modifier le texte ou changer l’image. Il est aussi possible de déplacer les articles sur la page. L’application permet la gestion des sources également: on peut déterminer les mots-clés à rechercher ainsi que les services et plateformes dans lesquels l’application va chercher des informations.

http:www.scoop.it

Par rapport à Paper.li, Scoop.it permet d’être véritablement un curateur. Les informations ne sont pas assemblées par un algorithme, mais par une personne. L’application aide dans deux tâches fastidieuses: la mise en page et la recherche d’information. Le reste, c’est un cerveau humain qui le fait. Le Web comporte tellement d’informations que des algorithmes seuls ne peuvent pas rendre ces informations plus accessible. Il faut – encore et toujours – faire appel à l’intelligence humaine. On peut devenir des curateurs de toute cette matière informe qui ne demande qu’à être canalisée.

 

Leave a Reply

*