Sport virtuel

Après avoir regardé le match Suisse-Argentine hier soir, mon fiston a voulu prolonger son plaisir en rejouant la partie sur sa Play Station grâce à un jeu contenant des données sur des joueurs et des équipes réels (et qu’il faut racheter régulièrement à cause de cela). Je me suis demandée si les amateurs de sport pouvaient vivre leur passion sur Internet.
J’ai donc pris les deux grandes compétitions du moment, la Coupe de l’America et Roland Garros, pour voir s’il y avait des offres virtuelles.

Les amateurs de voile sont gâtés. La compétition s’étale sur une longue période et peu de gens sont susceptibles de faire le déplacement. De plus, il faut avouer que le spectacle en réel est compliqué à suivre. Les organisateurs ont donc multiplié les possibilités de suivre la compétition à distance. Outre la télévision, ils ont créé des applications pour Internet et pour les téléphones portables. En ce qui concerne Internet, il y a deux types de présentation: une petite application montrant les deux bateaux en compétition en direct et une version 3D. Pour cette dernière, une version de démonstration est disponible. Mais il faut débourser un peu moins de 30 euros pour installer le logiciel et tout voir.

L’application offre 3 caméras, une pour chaque bateau et une automatique. Les images de synthèse ne sont pas vraiment exceptionnelles et le plan d’eau semble couvert d’une vitre. Mais l’application donne une bonne idée du déroulement de la compétition.

Roland Garros a choisi Second Life. IBM a développé un court virtuel où deux avatars peuvent prendre la place des joueurs. La balle qui se déplace a la trajectoire de la balle réelle, mais avec retard. Bref, ce n’est guère impressionnant. De grands tableaux permettent de suivre les résultats en direct.

IBM a déjà développé quelque chose d’analogue pour l’Open d’Australie. Cela ne semble pas déplacer les foules. Pendant le match de Federer, il n’y avait personne.

Ne nous y trompons cependant pas. Les jeux de sport virtuel sont déjà légion sur console et ordinateur. Les applications en ligne, multi-jouers et liées à des compétitions en direct sont appelées à se développer et à être accessibles par divers terminaux. Les enjeux économiques sont énormes et la demande est là. Les spectateurs ne se contenteront plus de s’assoir dans un canapé, une bière dans une main, des cacahouètes dans l’autre. Ils voudront prendre la place des joueurs ou du réalisateur et personnaliser la manière dont ils vivent le match.

Roland Garros:

http://www.rolandgarros.com/fr_FR/index.html

Sur Second Life: aller sur IBM 7

America’s Cup:

http://www.americascup.com/fr/

Leave a Reply

*