Tableau de bord

Les musées publient habituellement sur leurs sites Web des informations pratiques ainsi que les collections. Certains essaient aussi de montrer comment leur institution fonctionne. Ce type d’information n’est pas toujours simple à présenter et il peut sembler parfois rébarbatif. Le Musée d’art d’Indianapolis a opté pour un tableau de bord. Ce dernier est construit à partir d’un système d’indicateurs, probablement utilisés pour sa gestion. Il présente ces indicateurs sous la forme d’un chiffre et d’une icône. En cliquant sur le lien pour avoir plus d’informations, on obtient la définition de l’indicateur ainsi que la précédente valeur. Les visiteurs du site ayant un compte peuvent même commenter ces chiffres.

Ainsi il est possible d’avoir des indications dans les domaines les plus divers du fonctionnement: de la consommation électrique aux finances, en passant par le nombre de visiteurs du musée ou du site, les objets prêtés, nouvellement exposés ou acquis. Il est aussi possible de savoir le temps consacré à l’expertise des oeuvres ou à leur restauration. La courbe des visiteurs est actualisée toutes les 5 minutes.
Ces indicateurs donnent au visiteur une idée de la complexité d’une institution muséale. Ils apportent une certaine transparence sur ses activités et peuvent servir à justifier les budgets publics demandés. Ils obligent bien entendu le musée à maintenir ses efforts de gestion.
Aussi bien les contenus que l’aspect graphique invitent à la lecture. Il semble bien que les muséographes aient cherché à appliquer certaines de leurs recettes dans cette partie du site. Il n’y a d’ailleurs pas que les musées qui pourraient s’inspirer d’un tel exemple.

http://dashboard.imamuseum.org/

Leave a Reply

*