Travailler au vert

Des enfants en bas âge à la maison? Pas envie de gonfler les foules qui se précipitent chaque matin et chaque soir dans les gares ou sur les routes? Désir de gérer son emploi du temps ou son temps d’emploi? La solution pour vous est peut-être de devenir une assistante virtuelle. C’est une plus nouvelle manière de travailler qu’un nouveau métier. Aux Etats-Unis, cette voie tente de plus en plus de personnes, notamment des femmes. Ces personnes sont à leur compte et offrent leurs services à d’autres personnes pratiquant le plus souvent des professions libérales, comme des avocats ou des médecins. Chacun peut y trouver son compte: le donneur de mandat n’a plus besoin de locaux aussi grands. L’assistante virtuelle est à la maison et peut travailler au moment où cela lui convient. Les assistants ont même leur association: International Virtual Assistants Association (IVAA).
International Virtual Assistants Association: http://www.ivaa.org/

Grâce à Internet, il est véritablement possible de travailler à distance, tout en partageant les mêmes dossiers informatiques. Google par exemple offre une véritable suite bureautique en ligne: traitement de texte, tableur et bientôt logiciel de présentation. A cela s’ajoute le calendrier partagé. Adobe et Microsoft annonce la sortie prochaine de leur suite bureautique en ligne, respectivement Buzzword et Office Live Workspace. Des firmes commencent à offrir de véritables bureaux virtuels, avec la possibilité de stocker sur un serveur distant des données en grande quantité que l’on peut atteindre et retravailler de tout endroit connecté à Internet.

Suites en ligne: http://www.01net.com/editorial/360127/m … -en-ligne/
Buzzword: http://preview.getbuzzword.com/
Office Live Workspace: http://office.microsoft.com/en-us/offic … 21033.aspx
Bureaux virtuels: http://www.01net.com/editorial/360671/m … -virtuels/

On assiste là à ce qui constitue un corollaire de la virtualisation: la déterritorialisation. Peu importe l’endroit où on se trouve, pour peu que l’on soit connecté à Internet, on peut collaborer avec d’autres personnes, travailler à des projets en commun. Voilà qui pourrait considérablement changer notre mode de vie. Les assistantes virtuelles l’ont déjà compris.

Leave a Reply

*